Recherche

Accueil du site / A la une... / Crimes barbares à la rédaction de Charlie Hebdo

Comme des millions de personnes, les militants de Sortir du nucléaire Cornouaille ont été sidérés d’apprendre la tuerie perpétrée dans les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo. Ils souhaitent exprimer toute leur empathie à tous les proches touchés par le lâche assassinat d’un des leurs.

Ils ont appris la mort de dessinateurs qui avaient pour toute arme : leur crayon, leur humour et l’amour de la liberté d’expression. Sortir du nucléaire Cornouaille aura désormais une pensée émue en regardant le dessin de Charb qui réclamait la sortie du nucléaire par respect de la vie et le dessin de Tignous alertant sur le démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis.

Elle assure de son réconfort attentif toute l’équipe survivante et plus particulièrement l’équipe du journaliste Tonio Fischetti qui avait publié dans le Charlie Hebdo n° 952 du 15 septembre 2010 le reportage à Brennilis intitulé "Centrales nucléaires : encore plus encombrantes à la retraite qu’en activité". Nous espérons aussi la guérison de toutes les personnes blessées actuellement hospitalisées notamment du journaliste écologiste Fabrice Nicolino qui dénonçait sans concession les errances de notre société de consommation ainsi que "l’escroquerie nucléaire" dans un numéro hors série de Charlie Hebdo paru en 2012.

Il nous faut oeuvrer pour un monde libre, juste, fraternel .

Voir en ligne Reporterre